Le Coaching

 

DÉFINITION DU TERME « COACHING »

“Coaching” est un terme de plus en plus à la mode. A l’origine, il signifie simplement “entraînement” ou “leçon” (particulière) et est issu du domaine sportif.

Aujourd’hui, il désigne l’accompagnement individuel ou d’équipe qu’un consultant – souvent thérapeute de formation – effectue au sein d’un système, que cela soit auprès d’un chef d’entreprise ou d’une équipe de commerciaux, d’une assistante sociale ou d’un service administratif… et même à la demande de particuliers.

Il s’agit autant de supervision ou d’accompagnement que d’aide au changement dans la structure des groupes ou individus, à divers niveaux, sans que le contenu même de la profession n’entre en ligne de compte direct (sinon, il s’agirait de formation et d’apprentissage).

« Le Coaching » est le processus par lequel on aide une autre personne à trouver un niveau optimal de performance, au sommet de ses capacités. Il s’agit de faire émerger les atouts et les points forts de l’autre et de l’aider à surmonter les résistances et interférences internes ; il s’agit également de lui faciliter le fonctionnement en tant que membre d’une équipe. Un coach efficace observe le comportement de la personne et lui donne des conseils, l’accompagnant dans un processus d’amélioration dans des contextes et situations spécifiques » – Robert Dilts

Le Coaching est donc multiforme, sa pratique nécessite l’apprentissage d’une ou plusieurs pratiques d’intervention. A l’IFHE, vous vous doutez qu’il s’agit de l’Hypnose ! D’ailleurs, cette dernière est majoritairement l’approche la plus utilisée en Coaching, avec la PNL, l’Analyse Transactionnelle et l’approche systémique (même si on parle simplement de “coaching”, le coach utilise forcément une ou des techniques. Le coaching est un acte, pas une technique).

Le Coaching est de plus en plus utilisé par les particuliers, à visée de Développement Personnel… une sorte de “Thérapie du Bien Portant” ! En cela, et parce qu’il permet de “prévenir plutôt que guérir”, le Coaching est une pratique d’avenir.

 

DIFFÉRENCE ENTRE LA THÉRAPIE ET LE COACHING

La thérapie qui nous intéresse à l’IFHE se pratique par le biais de l’Hypnose, on parle donc d’Hypnothérapie. Historiquement, l’Hypnothérapie est née d’un modèle médicale, sous l’influence des Professeurs Bernheim et Charcot, à la fin du 19e siècle. Leurs questions étaient : “qu’y a-t-il de cassé ? que doit-on réparer ?“. Ainsi, elle fut longtemps tournée vers les “problèmes” et leur/s cause/s… En Hypnose Ericksonienne, suivant le modèle du psychiatre Milton Erickson, l’Hypnothérapie a conservé ce modèle.

Enfin, à partir du milieu des années 1970, puis avec l’arrivée de la Nouvelle Hypnose, l’Hypnothérapie s’occupe aussi du bien-être des personnes et laisse le choix de travailler avec les causes passées, ou plutôt les solutions futures, ou tout simplement en aidant la personne à se “renforcer” au présent ! Dans tous les cas, il s’agit d’aider et/ou de soigner la personne. Donc, la thérapie travaille toujours en situation de souffrance, de blessure (psychologique) ou de dysfonction.

En coaching, on ne travaille que sur “terrain stable”, donc uniquement lorsque tout va bien. Si la personne qui vient en coaching ne va pas bien, c’est “retour à la case Thérapie”.

L’Hypnose est donc souvent utilisée en coaching, mais de façon différente, plus discrète – on dit “conversationnelle”. Souvent aussi, le coach n’utilisera que les outils de l’Hypnose, mais sans chercher à modifier l’état de conscience de la personne (suggestions).

Ainsi, il s’agit plutôt de Développement Personnel ou Professionnel (les deux sont très liés) et le coach travaille plus à guider la personne sur un chemin d’amélioration et/ou d’évolution.

Comme vous ne pouvez pas construire ce chemin sur des fondations vermoulues, si vous n’êtes pas certain de vous, il vaudra donc mieux d’abord passer par la case “thérapie”. Et lorsque tout sera bien solide, le moment venu, vous pourrez bâtir.

Voilà la différence fondamentale entre Thérapie et Coaching : l’une aide, répare, reconstruit et réharmonise ; l’autre accompagne, soutient, optimise et transcende.